LE MONDE OU RIEN

CREATION AMATEUR 2021
Avec des jeunes de 15 à 25 ans du GRAND BELLEVUE (NANTES & SAINT HERBLAIN)

  • Type: CREATION AMATEUR 2021
  • Date création: 11 décembre 2021
  • Catalog No: Création Grand Bellevue - m.e.s. G.BARIOU

LES ARTISTES

Constituer une bande. Une troupe éphémère. Une dizaine de jeunes du territoire de Bellevue, à cheval sur Nantes et Saint-Herblain.
Experts de leur vécu, experts de leur quartier, experts de leur jeunesse. Et créer un spectacle avec eux.

Les écouter pour mieux voir, mieux comprendre et à partir de là, raconter des histoires, tisser un récit choral porté par un échantillon de la jeunesse d’un quartier populaire.
En décidant de travailler sur un projet qui met en scène des jeunes du quartier de Bellevue, je souhaite nourrir cette création partagée de la réalité brute de leur vie. Qui sont ces jeunes, dont on entend parler partout mais dont on ne connait rien ? Que représentent-t-ils aujourd’hui dans notre société ? Dans un monde qu’on annonce en danger voire condamné, quel est leur vision de la survie ? N’ont-ils pas un peu d’avance sur ce terrain ?

Il s’agira de réaliser un casting, en s’aidant des structures associatives et culturelles de Bellevue. Elles sont nombreuses et actives. L’objectif étant de trouver des personnes avant tout curieuses et prêtes à s’engager sur le dispositif, qu’elles soient familiarisées ou non avec le théâtre. Le premier chantier sera celui de l’interview, du questionnement. Un temps de rencontre en somme. C’est une étape indispensable. Qu’elle serve à témoigner ou qu’elle offre la possibilité par la suite de faire évoluer des ressentis vers une nouvelle forme passée par le filtre de l’art et de l’abstraction.

Par la suite il s’agira de mener une série d’ateliers menés en étroite collaboration avec mon équipe de création : exercices de plateau, travail du corps, écriture de textes, lectures, réalisations vidéos.

A l’image du travail de la compagnie, il s’agira de ne pas réduire l’écriture scénique à celle uniquement guidée par le texte. L’idée est aussi de composer des images de plateau fortes, de travailler avec les corps, d’ouvrir le jeu avecdifférents types de médium.Enfin, nous proposerons avec eux une forme scénique en essayant de les impliquer le plus possible dans tous les champs de la création pour la scène, y compris ceux de la technique. Partir d’un thème, la survie, et créer un laboratoire de recherche sur trois mois, tous les samedi. Un chantier basé sur le partage et l’invention, en convoquant un tissu de références allant du dernier film catastrophe et des films de zombies, à des œuvres littéraires et théâtrales liés au thème de la survie.Il ne s’agit pas d’un projet sur l’effondrement du monde, la collapsologie est assez présente comme cela dans l’actualité et l’imaginaire collectif. Il s’agit plutôt d’un travail sur la résilience et la capacité à réinventer son monde.