//Biche Prod//

Artistes

Ernest Sarino Mandap

À l’âge de 9 ans, Ernest commence les claquettes avec Bing Locsin au Metropolitan Theater de Manille et avec Teta Sugay au Jazz Tap Center.

À 14 ans, il intègre l’école de Ballet des Philippines, en danse classique avec Noordin Jumalon et William Bill Morgan, en danse moderne avec Agnès Locsin et Norman Walker.

Il fait alors parti du premier groupe de Ballet des Philippines II sous la direction d’Agnès Locsin.

En 1991, il rejoint le Jeune Ballet de France à Paris et participe aux créations des chorégraphes invités. Il danse également des œuvres de Régine Chopinot, François Rafinot, Bertrand D’At, Jacques Garnier.

En 1992, il devient danseur permanent au Centre Chorégraphique National de Nantes Claude Brumachon-Benjamin Lamarche, et participe aux créations :

Nina, Émigrants, Les Avalanches, Una Vita, Aventure Extraordinaire, Humain dites-vous, Hôtel Central, Texane, Folie, Fauve, Chemins Oubliés, Los Ruegos et Festin.

En tant qu’assistant, il remonte les pièces : Les Indomptés pour l’Opéra de Paris, le Ballet des Philippines, le Ballet du Rhin, le Ballet de Roubaix et le Jeune Ballet de France; Émigrants pour le conservatoire de Lyon, et Folie pour le conservatoire de Nantes.

En 1998, il obtient le Prix spécial du jury au Concours International de danse à Paris. Signé par Caroline Carlson et donné par Mme Bernadette Chirac au Palais de l’Élysée.

En 1999 il co-fonde la Compagnie Esther Aumatell, et participe à toutes les créations :

La Vallée de la Nuit, Rosier Désir, L’Armoire de Martirio, Alma, Flowers of Romance, Les Nouvelles Lunaires, Murmures, Tragicos Anhelos, Fly et Amapolas Badabadoc.

En tant qu’assistant il remonte L’Armoire de Martirio pour le Ballet Kiel Im Werftpark en Allemagne.

En 2010, il remporte le 1er prix Concours de chorégraphie à Sabadell, Espagne.

Depuis 2012 il collabore avec différents chorégraphes : Hervé Maigret, Ingrid Florin, Philippe Jamet, Christian Bourigault, Fang-Yu Shen, Bianca Sere Pulungan, Martino Muller, Laurent Reunbrouck, Maurice Courchay.

Parallèlement à son travail de danseur, il est également photographe :

​ »Après plus de 20 année passées sur scène en tant que danseur professionnel, je continue aujourd’hui grâce à la photographie,
à traverser la danse. Les notions d’échanges entre la scène, mon objectif et le public sont les bases de mon travail. La photo me permet de fixer sur papier les instants suspendus, les émotions furtives, les moments correspondants à mon imaginaire, à la vision que j’ai d’une émotion dansée. » E. Mandap

https://ernestmandap-photographie.weebly.com

Parcours avec Biche Prod :

Danseur pour Remplir la nuit (2021)

Danseur Des balles qui se perdent (prélude de création 2020)

Danseur et comédien pour – Radio On (Where dreams go to die) (Reprise rôle Nathan sept. 2020)