//Biche Prod//

News

RADIO ON // festival PREMICES à ANGERS. Reportage de FRANCE 3

Prémices, c’est le nom d’un nouveau temps fort proposé par le quai à Angers depuis mercredi et jusqu’à samedi soir. À l’affiche, de jeunes compagnies théâtrales de la région qui présentent des spectacles originaux avec des dispositifs parfois audacieux. C’est le cas de Radio On, une pièce de théâtre en mode Drive-in, où les spectateurs sont installés dans leur voiture. Extrait et explications du metteur en scène nantais Guillaume Bariou Un reportage de : Christophe Amouriaux – Denis Leroy – Eric Rosello – Sophie Goubil

PREMICES Angers – on parle de RADIO ON sur Radio G!

Avec le Quai-CDN, focus sur le temps fort dédié à la jeune création théâtrale : « Prémices ». Rendez-vous du 5 au 8 juin pour la première édition !

ON PARLE DE RADIO ON sur RADIO G.

Du côté de la danse avec le CNDC, on parle d’un temps fort autour de la corégraphe et danseuse Odile Duboc… et de bien d’autres spectacles !

EMISSION : L’Oreille Curieuse 28/05/19 – Le Quai-CDN & CNDC

LECTURE LIEU UNIQUE

Lecture autour de Radio On

En partenariat avec la librairie Vent d’Ouest, le lieu unique propose une série de lectures autour des œuvres littéraires qui ont inspiré les artistes accueillis cette saison.

Lecture en présence Guillaume Bariou, metteur en scène et Sophie Merceron, comédienne, autour de Radio on (where dreams go to die).

Dans le spectacle Radio On, Driver décide de tout plaquer pour enfin devenir le personnage de son propre film et cesser de suivre un scénario que quelqu’un d’autre a créé pour lui. Il se lance alors dans un road-movie bancal et onirique, en embarquant dans sa voiture des bouquins de Carlos Castaneda, de Thomas Pynchon et de Pablo Neruda. Lors de cette lecture, il s’agira donc de présenter des extraits du texte de Falk Richter et de les mettre en perspective avec quelques extraits de ces auteurs et compagnons de voyage ; de dessiner une galerie de personnages refusant de « mourir lentement », tentant de poursuivre leurs quêtes d’expériences, malgré tout. Pour ne plus vivre la vie des autres. « A deux heures du matin, je prends enfin une résolution »

http://www.lelieuunique.com/evenement/lecture-autour-de-radio-on/?fbclid=IwAR3MBR3ZuMPCj1rHvuifW9Wo7BVsoIbfwPMbYmsEGWJat6eJD-zv_Ha3p9c

TRAUM-A soutenu dans le cadre de l’accord Institut Français – Ville de Nantes

Après accord entre l’Institut français et la ville de Nantes, un soutien financier est attribué au projet «Traum-A » pour l’année 2019.  

TRAUM-A est une odyssée paysagère qui prend sa source dans la notion de trauma. Ce chamboulement, cette blessure, physique ou psychologique. Cet impact du monde sur le corps et l’âme des hommes. C’est un travail de recherche entamé en novembre 2018 par Sofian Jouini et Guillaume Bariou à AGADIR.

AGADIR, ville frappée par un tremblement de terre effroyable en 1960.

C’est un projet d’étude de l’histoire et du ressenti de villes traumatisées par le passé et de ses habitants dans le cadre d’une recherche artistique.

Prochaine étape du projet en juin prochain au POLAU près de Tours, et retour à Agadir à l’Automne.

le POLAU, un partenaire privilégié en 2019

Le POLAU est une structure ressource et de projets située à la confluence de la création artistique et de l’aménagement des territoires, située à Saint-Pierre-des-Corps.

Nous avions rencontré sa directrice Maud Le Floc’h lors de notre passage à Aurillac pour de la présentation de Radio On aux programmateurs invités par Artcéna. Puis nous avions découvert le lieu lors de la sortie de résidence de Charles Robinson en 2018. Cette année 2019 marque le début d’une belle collaboration avec le POLAU et l’accompagnement de deux de nos projets par la structure : RADIO ON et TRAUM-A.

Pour RADIO ON la compagnie bénéficiera d’un accompagnement technique et artistique et d’un espace d’expérimentation pour une résidence de création du 15 au 26 avril 2019.

Pour le projet TRAUM-A, le POLAU sera non seulement une des étapes pour cette recherche itinérante autour de la catastrophe, mais aussi une structure ressource pour la conceptualisation du projet. Nous y serons une semaine en juin et y reviendrons en décembre 2019.

Un grand merci donc à l’équipe de ce lieu atypique du 37 : Maud, Pascal, Annabelle et Apolline.